THÉS ET TISANES PENDANT LA GROSSESSE

Image to render

Boissons à éviter pendant la grossesse

Tisanes non recommandées pendant la grossesse

Les futures mamans modifient certaines de leurs habitudes alimentaires pendant la grossesse. Certaines plantes sont en effet à éviter pour différentes raisons. En voici quelques unes :

  1. les plantes contenant des phyto-oestrogènes peuvent avoir un effet hormonal et sont susceptibles d’augmenter l’hypertension. Parmi elles : la sauge officinale, le houblon, le ginseng, le fenouil, la réglisse…
  2. certaines plantes comme la camomille romaine qui peuvent impacter les oestrogènes
  3. des plantes pouvant avoir des propriétés abortives qui risqueraient d’augmenter le risque de fausse couche. C’est le cas du safran (au-delà de 10 g), du lin, du trèfle...
  4. des plantes qui posséderaient des propriétés stimulantes sur l'utérus comme la passiflore (et présence d'alcaloïdes qui pourrait être nocifs pour le foetus)
  5. les plantes ayant des effets laxatifs comme le séné, la rhubarbe, la bourdaine…

Tout est aussi une question de dosage et de fréquence de consommation. Bien sûr, demandez toujours l’avis d’un professionnel de santé. 


Quel thé ne pas boire enceinte ?

Il n’y a pas d’étude précise prouvant l’impact majeur de la caféine sur le futur bébé mais la prudence s’impose. Il vaut mieux limiter sa consommation de caféine. D’ailleurs, lorsque nous sommes enceintes, nous avons souvent moins envie de boire du café à cause des nausées. Quand est-il du thé ?

Le thé contient de la caféine / théine, plus ou moins selon le type de thé, sa fabrication… Par exemple un thé vert matcha contient environ 35 mg de caféine pour 1 g de matcha alors qu’un thé vert torréfié hojicha n’en contient (quasiment) pas. On recommande en moyenne de ne pas dépasser trois tasses de thé par jour. Évitez également de le consommer pendant le repas car celui-ci freine la bonne absorption du Fer, minéral important pour vous et votre futur bébé (d’ailleurs les besoins en Fer des femmes enceintes sont généralement plus importants). Ne bannissez pas pour autant votre boisson préférée ! D’ailleurs un excellent thé, comme le matcha, est une mine de bienfaits précieux pour vous et votre bébé ! Il suffit de le consommer avec modération, aux bons moments dans la journée si vous avez envie de thé. Vous pouvez également changer vos habitudes avec des alternatives sans théine comme le rooibos, le hojicha, la chicorée… et varier les plaisirs !

Quelles tisanes boire pendant la grossesse ?

Formidables remèdes naturels utilisés depuis la nuit des temps, certaines plantes sont idéales pour soulager les petits maux de la grossesse et favoriser le bien-être de la future maman et du futur bébé. Par ailleurs, les tisanes vous permettront de boire, et l’eau est un précieux allié pour prévenir les crampes, infections urinaires, constipation et nombreux autres désagréments ! Voici une liste des principales infusions et tisanes aux nombreux bienfaits recommandées pendant la grossesse :

  1. l’infusion de fleurs de mauve et fleurs de bruyères pour soulager l'inconfort urinaire et l’irritation de la vessie; les fleurs de mauves sont aussi idéales en cas de constipation (attention cependant à ne pas en consommer trop pour éviter un effet laxatif trop important)
  2. la tisane de vigne rouge et hamamélis pour un effet "jambes légères" en cas de troubles circulatoire, jambes lourdes, problème de rétention d’eau
  3. la tisane de feuille de framboisier pour préparer l'accouchement; les sages-femmes recommandent souvent cette infusion lors du dernier mois de grossesse (1 cuillère à soupe à infuser dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes). En effet, les tanins et flavonoïdes des feuilles de framboisier permettent de préparer l’utérus et favorise l’accouchement.
  4. les plantes aux vertus apaisantes qui aident à lutter contre les difficultés d’endormissement et la nervosité comme la verveine, le tilleul, la mélisse, la fleur d’oranger, la lavande. À boire avant de se coucher pour passer une bonne nuit et pour un sommeil réparateur !
  5. le gingembre est une épice idéale en cas de nausées, brûlures d'estomac et reflux gastro-œsophagien. Vous pouvez le consommer frais en infusion. La menthe poivrée a les mêmes propriétés. On recommande souvent 2 tasses de tisane après les repas pendant le premier mois. En revanche, l’huile essentielle de menthe poivrée fait partie des contre-indications.
  6. la mélisse et la camomille matricaire pour soulager les ballonnements, brûlures d’estomac, nausées.
  7. le cynorrhodon (églantier) permet de renforcer l’immunité et de lutter contre la fatigue grâce à son effet vitalisant. Ses baies contiennent beaucoup de vitamine C, de flavonoïdes et de caroténoïdes.
  8. le honeybush est riche en antioxydants et a des propriétés apaisantes et digestives et surtout il apporte de précieux minéraux : Fer, Zinc, Manganèse, Azote, Phosphore, Calcium, Sodium et Aluminium naturel. Il n’enlève pas le Fer !

Quelques règles et précautions à prendre 

Favorisez une tisane bio. Vous pouvez acheter vos préparations dans le commerce ou réaliser vos mélanges d’infusions à la maison en veillant à bien laver les plantes, notamment si vous n’êtes pas immunisées contre la toxoplasmose. On recommande généralement de ne pas dépasser 2 tasses par jour de tisane ou de thé. Demandez toujours d’abord l’avis d’un médecin, sage-femme ou gynécologue au besoin. Soyez raisonnable tout en vous faisant plaisir et en étant à l’écoute de votre corps et selon votre goût. Le bien être mental et les moments de plaisirs sont tout aussi importants pour la femme enceinte et son futur enfant !

FAQ

Quels thés et tisanes sont recommandés pendant la grossesse ?

<span class="metafield-multi_line_text_field">Pendant la grossesse, il est recommandé de limiter sa consommation de caféine (boire du thé mais pas trop). Plusieurs tisanes et infusions sont recommandées, telles que les feuilles de framboisier, la camomille, la mélisse ou le gingembre.</span>

Quels thés et tisanes doivent être évités pendant la grossesse ?

<span class="metafield-multi_line_text_field">Certains thés et tisanes contiennent de la caféine ou des herbes potentiellement nocives. Il est donc recommandé de boire du thé avec modération, et certaines tisanes et infusions sont à éviter : camomille romaine, passiflore, réglisse notamment.</span>