LES BIENFAITS DU HOJICHA

4 min de lecture
Image to render
Le hojicha est un thé vert grillé et parfois ensuite puis moulu (c'est le cas du nôtre) à la saveur douce et gourmande qui rappelle souvent le cacao ou le café. Il peut être issu de différents thés verts : de Bancha (feuilles de thé assez anciennes et matures), ou de Kukicha (composé des nervures et tiges de thé). C’est un thé au goût distinct excellent pour la santéOn vous explique tout ce qu’il vous apporte de bon !

Quels sont les bienfaits du hojicha ? 

- il a une très faible teneur en théine et convient parfaitement aux personnes sensibles à la caféine. Les thés verts japonais sont souvent riches en caféine, comme le matcha ou le gyokuro. Mais certains n'en contiennent presque pas comme le bancha ou kukicha. Le hojicha est une bonne alternative sans caféine. Sa torréfaction permet en effet de supprimer ses tanins et sa caféine. Par ailleurs, il est issu des feuilles des récoltes d'octobre, qui sont plus mûres et moins concentrées en théine, contrairement au matcha par exemple qui est issu de la première récolte du printemps. Le hojicha peut se boire ainsi tout au long de la journée et avant de se coucher, remplaçant une infusion. Il peut également être bu par tous : enfants, femmes enceintes et personnes sensibles de l'estomac. 

- d'ailleurs, le hojicha favorise une bonne digestion. Riche en fibres et ne contenant pas de caféine, il est très doux et bien toléré par l'organisme. Il soulage également les troubles digestifs comme les ballonnements ou l'acidité gastrique. 

- il booste le métabolisme ! En effet, ce thé torréfié facilite l'absorption des lipides grâce à ses fibres et ses catéchines. Les graisses se stockent moins dans les tissus adipeux et sont plus facilement brûlées. Ce serait donc un bon allié minceur, même si les études à ce sujet restent limitées. 

- il renforce le système immunitaire grâce à ses antioxydants. C'est le pouvoir de la catéchine ! Il contient les mêmes polyphénols (flavonoïdes), chlorophylle et vitamines (vitamine A, vitamine C et vitamine E) que le matcha. C'est un super allié en cas de rhumes en hiver ! 

- il favorise une bonne santé cardiaque. Ses polyphénols aident à réguler la pression artérielle et le cholestérol, et la vitamine E joue une rôle important dans la prévention des caillots sanguins : un bon remède pour prévenir les maladies cardiovasculaires. 

 - il aide à maintenir une bonne santé osseuse grâce à sa richesse en oligoéléments (calcium notamment).

- c'est un allié pour une belle peau grâce à sa vitamine C, véritable trésor qui favorise l'éclat de la peau (éclaircit les taches sombres de la peau et tâches d'acné et répare les dommages cutanés), maintient son élasticité et lutte contre les rides.

- c'est un anti-stress naturel grâce à sa L-théanine, formidable acide aminé qui aide à lutter contre l'anxiété grâce aux ondes alpha qu'elle envoie au cerveau. 

- c'est un puissant anti-inflammatoire grâce à ses EGCG. Il est notamment efficace contre l'arthrose.

- il favorise une bonne santé bucco-dentaire (prévient les caries, la mauvaise haleine…). Ses catéchines réduisent le risque de gingivite et maladies des gencives.


Comment préserver ses bienfaits ? 

Voici quelques conseils pour préserver au maximum ses vertus : 

- choisir un thé de qualité, de production bio (quand le hojicha est réduit en poudre, c'est un thé que l'on ingère alors on évite absolument les produits chimiques !). Le hojicha de Anatae est d'ailleurs certifié BIO origine Japon et 100 % naturel (sans ajout de sucre ou d'autres substances…)

bien le préparer : le hojicha se présente bien souvent moulu. Il se dissout très bien, il n'est pas nécessaire de le fouetter comme on le fait pour préparer le thé matcha. Il suffit d'avoir une eau à bonne température et de mélanger à la petite cuillère ! On recommande une cuillère à café de hojicha moulu pour une tasse. Il n'y a pas de temps d'infusion à respecter lorsqu'il s'agit de thé moulu et pas de hojicha en feuilles/sachet.

bien le conserver afin de préserver ses nutriments et vitamines et de ne pas altérer son arôme. Il faut le conserver dans une boîte opaque hermétique, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Refermez bien sa boîte après chaque utilisation.

- éviter de le boire pendant vos repas si l'on est carencé en Fer, car il peut rendre plus difficile son absorption (mais le risque est faible, car le hojicha est faible en tanins).

Ses nombreux bienfaits santé sont une raison supplémentaire pour apprécier ce thé délicieux qui ne possède d’ailleurs aucune amertume ! Si vous aimez les arômes réconfortants, vous pouvez également tester notre thé genmaicha aux douces notes de riz soufflé !