TOUT SAVOIR SUR LE THÉ SANS THÉINE

6 min de lecture
Image to render

Le thé sans théine

La théine dans le thé

La camelia sinensis, plante du thé, contient de nombreux nutriments dont de la caféine, qu’on appelle également théine : il s’agit en fait de la même molécule. Elle est à l’origine des effets stimulants du thé que l’on connait bien. Cette caféine est plus ou moins concentrée selon les thés. En moyenne, les feuilles sèches contiennent entre 2 et 4 % de théine. Ces chiffres sont très variables d’un type de thé à un autre. Cela dépend de nombreux paramètres que nous vous détaillons un peu plus bas. La particularité de la caféine du thé est que, contrairement au café, elle apporte au corps une stimulation douce. Ceci s'explique tout simplement par le fait que le thé contient un acide aminé, la l-théanine, qui possède des vertus relaxantes et permet à la caféine de se diffuser plus lentement dans le corps, plus durablement aussi et sans entraîner les effets secondaires que l’on peut connaître en buvant du café.

Pourquoi boire du thé sans théine ?

Même si la théine du thé agit de manière beaucoup plus douce sur le corps, nous restons tous plus ou moins sensibles à ses effets : elle peut être la cause de difficultés d’endormissement, de palpitations cardiaques, de douleurs à l’estomac… Les femmes enceintes doivent faire particulièrement attention à leur consommation de caféine, tout comme les personnes souffrant de maladies cardiaques ou gastriques, et les enfants par exemple. Choisir un thé sans théine est une bonne alternative pour continuer à déguster votre tasse de thé et profiter de ses vertus sans redouter les effets de la caféine.

Le thé sans théine : méthode industrielle

Vous pouvez retrouver du thé sans théine obtenu par un traitement industriel. C’est souvent le cas des thés déthéinés vendus en grande surface. L’inconvénient est que, comme pour le café décaféiné, on utilise des solvants comme de l’ethyl-acetate et du chlorure de méthylène pour extraire la caféine. On a également recours au gaz carbonique à l’état liquide afin d'emprisonner la caféine qui s’échappe du thé avec l’évaporation. Vous l’aurez compris, ces méthodes ne sont pas naturelles. Nous vous proposons donc des alternatives naturelles.

Quel est le thé le moins fort en théine ?

Les différents paramètres qui influent sur le taux de théine du thé

On peut retenir qu'il y a trois éléments majeurs qui influent sur le taux de théine du thé que l’on obtient : la période de la récolte, la partie de la plante utilisée et la méthode de fabrication.
- un thé de première récolte sera plus riche en caféine qu’un thé d’une récolte plus tardive
- les jeunes pousses (bourgeons et jeunes feuilles) sont plus concentrées en caféine que les feuilles de thé plus mûres. De même, le coeur de la feuille est plus caféiné que les brindilles / nervures.
- la technique d’ombrage du thé donne lieu à des thés plus riches en théine que s’ils avaient été uniquement exposés au soleil; le matcha par exemple est un thé riche en caféine, d’où son côté très énergisant ! La torréfaction des feuilles de thé est une méthode qui permet de supprimer les tanins et la théine du thé, c’est pour cela, entre autres, que le thé vert hojicha (thé torréfié) n'est pas un thé fort en théine.

Au delà de la culture et de la fabrication du thé, d’autres paramètres ont leur importance : la température de l’eau utilisée lors de la préparation de la boisson, ainsi que la durée d’infusion. Plus elles seront élevés, plus les feuilles de thé vont libérer de théine dans votre tasse.

Préjugés et mythes

Vous avez peut-être déjà entendu que le thé vert et le thé blanc sont des thés moins riches en théine que le thé noir. C'est globalement vrai, mais en réalité, il n’y a pas de règles parfaitement vraie et les différences de concentration en théine sont aussi importantes à l’intérieur d’une même famille de thé. Par exemple, la teneur en caféine d'un Sencha varie d’un ratio de 1 à 2. De même, on dit souvent que plus le thé est foncé, plus il est riche en théine. Encore une fois, cela ne se vérifie pas toujours. Par exemple, le thé blanc Aiguilles d’argent ou le thé blanc Pai Mu Tan sont deux thés très riches en théine.

Quels thés sont pauvres en théine ?

Les thés des dernières récoltes, composés de feuilles plus mûres, tiges et feuilles basses seront naturellement moins concentrés en théine. On retrouve ainsi les thés bancha, hojicha, les karigane (constitués principalement de tiges de théier). Les thés fumés comme le thé noir lapsang souchong, fabriqués à partir de feuilles basses sont aussi généralement plus pauvres en théine, bien que forts en goût. La plupart des thés Pu Er sont également assez pauvres en théine (sauf ceux constitués de bourgeons).

Le thé glacé

Comme on le disait plus haut, la théine se diffuse mal dans de l’eau froide, le thé glacé constitue une boisson allégée en théine.

Les alternatives au thé sans théine

Si vous êtes amateur de boissons chaudes (ou même froides), savoureuses, et souhaitez des boissons sans théine, vous pouvez bien sûr opter pour une infusion de plante autre que le thé. Vous aurez le choix de la gourmandise entre les nombreuses tisanes aux fruits (souvent des agrumes) et plantes (menthe, camomille, verveine, etc), aux épices (saveur vanille, gingembre, cannelle, ...). Vous pouvez également opter pour le sobacha, une infusion de graines de sarrasin torréfiées, ou le rooibos. Parfois appelée "thé rouge", cette infusion n'est pas un thé, en réalité. C'est une boisson sans théine qui possède de nombreuses vertus pour la santé. Nous vous recommandons un rooibos bio, comme pour tous vos thés et tisanes d’ailleurs, pour profiter au maximum de leur bienfaits et ne pas ingérer de produits chimiques.

Comment supprimer la théine du thé ?

Il vous est possible d’alléger naturellement la théine de votre thé. Il faut faire infuser une première fois votre préparation pendant un court moment (généralement 1 minute suffit) puis de jeter cette première eau qui sera la plus riche en théine. En effet, la caféine se diffuse lorsque les feuilles sont au contact de l’eau chaude. Il vous suffit ensuite de faire une deuxième infusion en utilisant les mêmes feuilles de thé (ou sachet de thé). Votre boisson sera alors beaucoup plus légère en théine. Vous perdrez cependant une petite partie des nutriments du thé avec méthode.

Comme vu précédemment, vous pouvez aussi décider d'infuser peu longtemps et à basse température pour un thé allégé en théine.