SOBACHA, LE THÉ DE SARRASIN

4 min de lecture
Image to render

Le sobacha est une infusion de graines de sarrasin grillées. Son nom vient du japonais «soba» qui signifie «sarrasin» et de «cha», le «thé». On utilise le nom russe «kasha» pour désigner le sarrasin torréfié et au Royaume-Uni on parle de «black buckwheat tea». Malgré son nom, il ne s’agit pas de thé (elle ne vient pas de la pante Camelia sinensis) mais d’une infusion. Cette boisson d’origine asiatique, au goût doux et savoureux et aux nombreux bienfaits, devient de plus en plus tendance en Occident, à côté du matcha, du kéfir ou du kombucha.


Origine : d’où vient le Sobacha ?

Le sarrasin est une céréale populaire au Japon, en Russie et en Europe de l’Est et Europe Centrale. Consommé depuis des siècles au Nord de l’Asie dans des pays comme la Mongolie, la Chine, la Sibérie ou le Tibet (en opposition à la bière de sarrasin qui elle est alcoolisée) sous le nom de «Changou» (boisson de graines de sarrasin fermentés), elle s’est ensuite répandue au Japon, en Corée et en Europe au 15ème siècle. Le sobacha japonais est aujourd’hui fabriqué à partir de graines torréfiées plutôt que grillées


Préparation et instructions

Le sobacha peut se réaliser simplement à la maison avec peu d’ingrédients. Il vous suffit d’ajouter de l’eau à ébullition sur des graines de sarrasin torréfiées (environ 1 cuillère à soupe pour une tasse) et de laisser infuser quelques minutes. Vous pouvez trouver le kasha (le sarrasin grillé) en épicerie asiatique ou réaliser votre préparation vous même à base de graines natures et décortiquées que vous faites torréfier dans une poêle à feu moyen jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Petite astuce zéro déchet : réutilisez les graines dans une recette de porridge, muesli, pour agrémenter une salade ou des soupes. Vous pouvez également moudre les grains pour obtenir de la farine de sarrasin et réaliser de délicieuses crêpes ou encore des nouilles soba, spécialité japonaise. 


Goût et dégustation

Le sobacha possède une saveur discrète et agréable avec des notes de noisette et de pain grillé apportées par la torréfaction. Cette boisson ne présente pas d’amertume, même si elle est infusée longtemps. Vous pouvez la préparer dans une théière. Le sobacha n’a ainsi pas besoin d’être sucré. Toutefois, dans les pays d’Asie, on aime rajouter un peu de miel ou de sirop d’agave. 

Cette boisson très désaltérante se boit aussi bien chaud que glacé. Elle constitue une bonne alternative au thé ou au rooibos. Les Japonaises aiment le consommer le matin au réveil, ou en début de repas pour ses vertus drainantes. Ne possédant pas de théine, le sobacha n’a pas d’effet stimulant et peut donc être bu tout au long de la journée et de la soirée.


Quels sont les bienfaits du sobacha ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, le sarrasin n’est pas une céréale. Il fait partie de la famille des Polygonacées, comme la rhubarbe et l’oseille. Grâce à sa richesse en minéraux, fibres, vitamines et antioxydants, c’est une petite pépite nutritionnelle très intéressante pour la santé. Il est notamment riche en magnésium, cuivre, fer, manganèse, zinc, phosphore, potassium, vitamines B (B1, B2, B3, B5 et B6) et en rutine, un super antioxydant qui protège les vaisseaux sanguins.

Voici ses principaux bienfaits :

  • la graine de sarrasin est une excellente source de fibres
  • les graines sont aussi très riches en protéines d’origine végétale (elle contient entre 10 % et 12 % de son poids sec en protéines); celles-ci permettraient de réduire la prolifération cellulaire
  • c’est une céréale naturellement sans gluten, idéal si vous êtes intolérant ou allergique, ou cœliaque (pensez à vérifier qu’elle soit certifiée sans gluten car le sarrasin peut être contaminé par des céréales contenant du gluten lors de sa culture, de sa manipulation ou lors du transport). C’est aussi un produit qui se digère facilement. Certains lui confèrent d’ailleurs des vertus de prébiotique (un ingrédient qui stimule la croissance et l’activité des bonnes bactéries de l’intestin).
  • elle favorise la santé cardiovasculaire. Des études réalisées sur des populations chinoises consommant beaucoup d’avoine et de sarrasin ont montré qu’elle favoriserait un taux plus bas de cholestérol et mauvais cholestérol (LDL) 
  • son pouvoir antioxydant permet de lutter contre les radicaux libres et de renforcer le système immunitaire. Une étude comparant le sarrasin à d’autres céréales (blé, avoine, orge et seigle) a montré que le sarrasin possède une bien plus forte capacité antioxydante ainsi qu’une teneur en phénolique (flavonoïdes et les acides phénoliques), de deux à douze fois plus élevée que les autres céréales. 
  • on lui confère des vertus détox grâce à sa capacité à reminéraliser l’organisme et son index glycémique bas
  • elle a des effets bénéfiques en cas de fatigue, de stress ou d’anxiété

Y-a-t-il des contre-indications ?

Ne contenant pas de caféine, l’infusion de sarrasin peut être consommée par les femmes enceintes et les enfants. Il n’y a pas de contre-indication particulière sauf si vous êtes allergique au sarrasin.

Nos meilleures ventes