CATÉCHINE : LA MOLÉCULE MIRACLE DU THÉ MATCHA

7 min de lecture
Image to render

Vous pouvez, à juste titre, vous demander ce qu’est la catéchine. Il est vrai que ce terme peut parfois paraître quelque peu obscur pour certaines personnes, ou simplement méconnu ! De fait, la catéchine est tout simplement une molécule de la famille des flavonoïdes et de la sous classe des flavanols. Elle est aussi connue pour être un polyphénol, puisqu’on la trouve uniquement dans ce qui provient du règne végétal. Cependant, si on s’écarte d’une définition purement nano-chimique, la catéchine est en réalité un véritable trésor pour le corps. Il existe différentes molécules catéchines, la plus connue et la plus abondante est l’épigallocatéchine gallate (ou gallocatéchine), qu’on appelle plus simplement l’EGCG. Cette catéchine principale est un antioxydant puissant et extrêmement bénéfique pour la santé, et ce, à différents points de vue. Et, si vous cherchez à savoir quel aliment contient le plus d’EGCG, et bien sachez qu’il s’agit, de manière générale, du thé vert. Pour être encore plus précis, le thé matcha, cette boisson riche en bienfaits et au goût si spécial, bat tous les records ! 

Le rôle de la catéchine dans la prévention des maladies 

La catéchine est en quelque sorte « multifonction ». Elle est antibactérienne, antifongique, antivirale et anti-inflammatoire (oui, la liste est longue !). C’est pour toutes ces raisons que l’on peut dire que cet actif participe à nous garder en forme et en bonne santé. Bien plus que cela, la catéchine diminue le risque de contracter certaines maladies comme l’obésité, le diabète de type II, ou même encore, certains cancers.

La catéchine combat le surpoids en permettant de brûler plus de calories

Ce n’est pas un secret, la consommation de thé matcha aide à perdre du poids, à perdre de la graisse. Cette faculté thermogénique lui vient des catéchines qu’elle contient. En effet, les EGCG opèrent à différents niveaux. Dans un premier temps, ils boostent les dépenses énergétiques (une étude a montré que le fait de boire régulièrement du thé vert permet de brûler en moyenne jusqu’à 100 calories de plus par jour). Le métabolisme est boosté et favorise la combustion des graisses. Ensuite, les EGCG vont favoriser l’oxydation des graisses et à contrario, diminuer leur absorption par les organes du système digestif. Enfin, ils vont aider à détoxifier le corps, et à réguler l’appétit en jouant sur l’impression de satiété. L'efficacité minceur de la catéchine est bien sûr favorisée dans le cadre d'une alimentation équilibrée et la pratique d'une activité physique régulière. 

Les catéchines pour préserver notre cœur 

Force est de constater que la catéchine prend soin de l’un de nos organes les plus importants : le cœur. Cet antioxydant est connu pour avoir un effet cardioprotecteur. Entendu par-là, que la catéchine réduit l'apparition des maladies cardiovasculaires et maintient une bonne circulation sanguine. Rien que ça ! Plusieurs études ont été menées en la matière. Ce qu’il faut en retenir c’est une baisse du risque d’infarctus du myocarde ainsi qu’une réduction de la mortalité due aux accidents cardiaques chez les consommateurs de thé vert.

Lutter contre le diabète : dites oui à la catéchine ! 

Le diabète de type II se caractérise par un taux élevé de sucre dans le sang. Cette hausse de la glycémie est due à l’insuline qui va avoir des difficultés à réguler ce taux. Les complications causées par le diabète sont assez graves (perte de la vision, déchaussements des dents, insuffisance rénale,...). 

Le matcha (grâce à son taux conséquent de catéchines) régule et abaisse la glycémie chez les diabétiques, en optimisant l’activité des récepteurs cellulaires. Cela a pour effet d’entraîner une meilleure captation du glucose par les cellules. En d’autres termes, la catéchine va venir en soutien de l’insuline. Par ailleurs, une autre étude a montré que les catéchines réduiraient le cholestérol total et le cholestérol LDL.

Catéchine : quelle incidence sur le risque de cancer ? 

La catéchine ne guérit pas des cancers, c’est sûr ! Mais, des études ont prouvé qu’elle avait une action préventive sur l’apparition de certaines cellules cancéreuses dans l'organisme. Certains scientifiques utilisent même l’expression d’alimentation “anticancer” quand il est question de se nourrir d’aliments riches en EGCG (comme le thé vert matcha, par exemple). 

La molécule de catéchine va agir à la source. Les cellules cancéreuses ont besoin d’un réseau de vaisseaux sanguins pour pouvoir s’alimenter, grossir, se multiplier et devenir une tumeur. La catéchine va inhiber la formation de ce réseau sanguin, et donc empêcher le processus d’angiogenèse

À titre d’illustration, après un an d’essai, en moyenne 9 % des hommes qui avaient pris quotidiennement 600 mg de catéchines par le biais de la consommation de thé vert ont développé un cancer de la prostate contre 30 % pour les hommes du groupe placebo (qui n’ont pas ingéré cette quantité de catéchines). Cette étude a démontré que la catéchine freinait le développement du cancer de la prostate.  

Où trouver de la catéchine ?

Les aliments qui ont une forte teneur en catéchines

Lorsqu'on coupe une pomme, elle a tendance à changer de couleur. Ce phénomène est dû à l'oxydation de ses polyphénols. Les fruits rouges, comme la fraise, la framboise, la mûre ou la myrtille sont de puissants antioxydants riches en flavonoïdes quercétine et en anthocyanes. C'est également le cas des agrumes, le citron notamment qui contient de la rutine, la quercétine et l'hespéridine dans sa pulpe, son jus, son écorce mais aussi dans l'albédo peau blanche entre les quartiers de fruit). Nous pouvons également citer le raisin,  les tomates (98 % de flavonoïdes de leur peau), l'oignon (jusqu'à 50 mg par 100g de quercétine en moyenne), le soja (riche en isoflavones), le brocoli et bien sûr le cacao la fève de cacao plus spécialement (catéchines et épicatéchines) ! Plus un chocolat sera riche en cacao, plus il contiendra d'épicatéchine. Tous ces aliments sont antioxydants et sont idéals à intégrer au quotidien dans son alimentation pour combattre une inflammation, lutter contre les radicaux libres, le stress oxydatif et le vieillissement prématuré des cellules... Parmi les boissons, nous avons le vin, riches en tanins, et le thé est indéniablement riche en catéchines. Quel thé contient le plus de catéchine ? Quelles variétés et type de thé privilégier ? 

Le thé matcha : un très grand concentré de catéchines

Le thé matcha arrive à la première place des aliments qui présente le plus d’EGCG. Il contient jusqu’à 137 fois plus de catéchines que le thé vert "normal" (celui que l'on infuse) ! 

De surcroît, à contrario d’autres thés verts qui perdent une partie de leur action bénéfique pour la santé (puisque les feuilles de thé sont consommées sous la forme d'infusion), dans le cas du matcha, les feuilles sont entièrement ingérées sous la forme d’une poudre d’un vert éclatant. à boire avec de l’eau chaude (non bouillante). Ainsi, vous pourrez profiter de toutes ses propriétés santé. À noter que le café ne contient pas de catéchines. Une raison de plus pour consommer du thé matcha, qui est riche en caféine et l-théanine, à la place du café

De plus, il est intéressant de savoir que c’est la catéchine qui apporte le goût d’amertume au thé vert (tanins). Et c’est là que nous souhaitons attirer votre attention, car en plus d’être un matcha bio en provenance directe du Japon, le thé matcha de chez Anatae a été méticuleusement choisi par Camille (la fondatrice) pour qu’il soit le moins amer et le plus doux possible. Un intérêt particulier est porté sur la qualité de nos thés.

L’idée est à la fois d’avoir un matcha avec la plus grande concentration en egcg possible, tout en vous permettant de passer d’agréables moments de dégustation avec un matcha au goût délicieusement délicat. (PS : certains de nos clients disent même ne ressentir aucune amertume !)

Enfin, il est  tout de même nécessaire de rappeler que les EGCG peuvent diminuer l’absorption de fer. Il est donc préférable de consommer le matcha en matinée ou en fin d’après-midi, et d’éviter d’en ingérer si vous êtes anémique.