THÉS ET TISANES POUR BIEN DORMIR

5 min de lecture
Image to render

Les troubles du sommeil toucheraient environ 1 personne sur 3 en France : insomnie, réveils nocturnes... Se tourner vers les plantes comme remèdes naturels pour guérir ou soulager un trouble du sommeil est une pratique ancestrale qui est de plus en plus utilisée dans nos sociétés modernes, notamment avec l'intérêt grandissant pour la phytothérapie (prévenir et soigner par les plantes). Différents modes de préparation de ces remède à base de plantes existent : macération, décoction, infusion. Si nous pouvons trouver des mélanges prêts à l’emploi en supermarchés, épiceries, magasins bio etc, il est aussi assez facile de réaliser ses propres infusions, ou un mélange maison à l’aide d’une recette. Voici un petit condensé des plantes à privilégier pour mieux dormir

Plantes et infusions pour bien dormir

Quelle est la meilleure tisane pour dormir ?

Pour faire face aux troubles du sommeil, on peut se tourner vers des plantes médicinales qui possèdent des effets bénéfiques pour le sommeil et qui aident à lutter contre le stress et l’anxiété (une cause récurrente d’un sommeil perturbé et d’insomnies). Ces plantes sont souvent connues et utilisées pour leurs vertus relaxantes depuis de nombreux siècles. En voici quelques unes :

  • la camomille qui possède des vertus calmantes grâce à ses composés chimiques actifs (apigénine…) favorise la qualité du sommeil. L’Organisation Mondiale de Santé (OMS) la recommande d’ailleurs afin de soulager l’agitation nerveuse. On privilégie généralement la variété camomille matricaire. N’hésitez pas à ajouter un peu de miel si vous avez du mal avec l’amertume de la camomille.
  • la lavande, plante calmante et odorante déjà très prisée lors de l’Empire Romain.
  • la mélisse qui permet de lutter contre l’anxiété, la dépression et réduit les symptômes liés à l’insomnie.
  • la verveine, notamment la variété verveine odorante citronnée. Elle possède des effets antitumoraux, protège les cellules nerveuses et permet de réduire l’anxiété et les convulsions.
  • la valériane aux puissants effets déstressants. Elle calme l’organisme, lutte contre le stress, la nervosité, les maux de têtes et les palpitations cardiaques.
  • la passiflore qui réduit les symptômes d’anxiété grâce à ses flavonoïdes.
  • l'écorce de magnolia qui est utilisée notamment en médecine chinoise pour favoriser un bon sommeil. Un de ses composés chimiques, honokiol, réduit le temps d’endormissement en se liant aux récepteurs GABA du cerveau qui aident à accélérer le sommeil.
  • la fleur d’oranger aux propriétés sédatives et à l’odeur envoûtante.
  • le houblon, un excellent relaxant également.

Cette liste n’est pas exhaustive : tilleul, bigaradier, mauve, pavot, jasmin, aubépine… On peut également mentionner le rooibos, une plante d’Afrique du Sud (ce n'est pas du thé, bien qu’on la nomme parfois "thé rouge") sans théine qui favorise le sommeil profond.

Quand boire son infusion ?

Vous pouvez consommer ces plantes en infusion le soir, une tasse de tisane avant le coucher (on recommande généralement 30 à 45 minutes avant, notamment pour ne pas être réveillé par l'envie d'aller aux toilettes). Favorisez la tisane bio et veillez à respecter le temps d’infusion, température de l’eau (on s'arrête généralement avant ébullition) et une bonne conservation (à l’abri de la lumière, de l’humidité), afin de préserver les actifs des plantes au maximum. Vous pouvez consommer ces plantes seules ou les associer (recette maison ou un mélange tout prêt).

D'autres boissons aux plantes pour bien dormir

Vous n'êtes pas très fan des tisanes chaudes ? Rassurez-vous, il existe des alternatives comme les boissons à base de plantes que l'on trouve chez Symples à déguster froides voire très fraîches en été : des infusions (froides) naturelles qui s'inspirent des nombreux bienfaits et de la richesse de goûts des plantes qui poussent à nos pieds. Leur infusion relaxante à base de camomille, lavande et verveine est idéale pour passer une nuit apaisée.

Thés et caféine

Est-ce que le thé aide à dormir ?

Le caféine, aussi appelée théine, est un stimulant qui peut empêcher l’endormissement en se fixant sur les récepteurs de l’adénosine, molécule du sommeil. Bien sûr, nous sommes plus ou moins sensibles à ses effets, en fonction des personnes. Dans le thé, elle est associée aux tanins et donc libérée de manière beaucoup plus progressive qu’avec une tasse de café. Elle stimule mais n’excite pas. Les thés contiennent plus ou moins de caféine. Cela dépend de nombreux paramètres, liés aux parties de la plante qui sont utilisées, à la fabrication… Voici quelques informations à ce sujet :

  • un thé issu des bourgeons ou jeunes feuilles sera plus riche en théine
  • le thé de type assamica (origine africaine le plus souvent) est généralement plus riche en caféine que la variété sinensis (Chine, Japon, Corée notamment).
  • un théier bouturé contiendra jusqu’à 100 % de caféine en plus qu’un théier issu d’une graine.
  • la torréfaction réduit considérablement la teneur en caféine
  • un thé issu des nervures / tiges sera plutôt faible en théine. Par exemple, le hojicha est un thé vert torréfié issu des nervures de la feuille de thé, qui peut sans problème être bu le soir !

Si votre thé est riche en caféine, évitez de le boire le soir ou trop tard dans la journée, surtout si vous y êtes sensible. Cependant, bu plus tôt dans la journée (jusqu’à 17h par exemple), le thé possède des bienfaits pour le sommeil, dans le sens où il favorise la qualité de ce dernier. Par exemple, le matcha, qui est très riche en l-théanine, acide aminé aux propriétés relaxantes, a un effet apaisant durable (la l-théanine serait présente dans le cerveau jusqu’à 5h après sa consommation) et favorise donc une nuit sereine.

Déthéiner son thé pour le consommer le soir ?

Des astuces existent afin d'éliminer quasi totalement la théine du thé (dans le cas d’un thé que l’on fait infuser et non un thé moulu comme le thé vert matcha). Il suffit de jeter la première eau d’infusion car la théine se diffuse dès les trente premières secondes d’infusion. On recommence une seconde infusion et c'est celle-ci que l'on boira. Cependant, votre boisson perdra également une partie de ses antioxydants et de son goût.