QU'EST CE QUE LE GENMAICHA ?

5 min de lecture
Image to render
Le Genmaicha est un thé à la teinte jaune pâle, composé d’un mélange de thé vert et de grains de riz brun soufflé. Son goût très doux aux notes pouvant rappeler le maïs soufflé en fait une boisson idéale pour un moment réconfortant

Ses origines

"Genmaicha" vient du japonais "Genmai" qui signifie "riz brun", ou encore "riz non poli". Ce thé composé de thé vert et de riz brun torréfié ou soufflé s’est développé au Japon dans les milieux où les feuilles de thé étaient difficiles d’accès ou trop chères pour les couches populaires. Ces dernières, étant bien souvent victimes de malnutrition, coupaient leur thé avec des grains de riz afin de l’économiser et obtenir une boisson aussi plus rassasiante qu'un thé vert 100 %. La consommation du Genmaicha s’est également développée chez les moines qui le consommaient en période de jeun, mais aussi chez les soldats dont l’alimentation était souvent réduite ainsi que chez les personnes en convalescence.

Plusieurs légendes japonaises entourent la naissance du Genmaicha.
L’une d’elle nous fait remonter à la période féodale au XVe. En ce temps, les shoguns du clan Ashikaga règnent sur le Japon aux côtés de l’Empereur et la coutume de déguster le thé se développe fortement. Le "Chanoyu", la philosophie de la voie du thé se développe et avec elle la cérémonie du thé. La dégustation de thé devient alors l’apanage des classes supérieures de la société. Du côté du peuple, les repas sont frugaux et rares. D’après les légendes, les serviteurs auraient développé l’habitude de dissimuler des grains de riz dans leurs manches. On raconte qu’un serviteur du nom de Genmai aurait, en préparant du thé pour son maître, fait tomber par inadvertance des grains de riz dans la tasse. Un impair qu’il paya de sa vie car fou de rage, son maître le décapita. Mais celui-ci bu finalement le thé mélangé aux grains de riz pour faire bonne figure et, à sa grande surprise, trouva ce breuvage délicieux. En guise de pardon envers son serviteur, il nomma ce thé "Genmaicha" (le thé de Genmai) et le fit dès lors servir chaque jour.

Une autre légende raconte que le Genmaicha serait l’invention d’un fermier de Kyoto qui souhaitait trouver une alternative moins chère au thé (en effet, la boisson ne se compose qu’à moitié de thé).

La fabrication du genmaicha

Le thé choisi pour le Genmaicha peut être un thé vert commun (‘’bancha’’), ou un thé vert de qualité supérieure, le "sencha" comme le genmaicha Anatae. Le sencha offre un goût végétal plus prononcé. Ce thé est très doux ; les notes de riz grillé adoucissent le côté iodé et herbacé du thé vert.

Le thé vert sencha qui compose notre genmaicha est récolté au printemps, dans la région de Shizuoka, connue pour être le berceau du thé vert. C’est dans le village de Fujieda précisément que les feuilles de thé sont récoltées puis passées à la vapeur afin de fixer leurs propriétés nutritives. Elles sont ensuite roulées comme le veut la tradition, procédé qui permet d’amplifier leurs saveurs. Puis, le thé est mélangé à des grains de riz brun soufflé provenant d’une plantation voisine. Certains grains de riz peuvent éclater durant le processus, comme les grains de maïs éclatés d'un le pop corn. On peut d'ailleurs retrouver des similitudes de goût entre le genmaicha et le pop corn !

La qualité du riz est aussi importante que celle du thé pour un bon genmaicha. Chez Anatae, tous deux ont été sélectionnés pour leur haute qualité et sont cultivés avec des méthodes de compost 100 % naturelles.

Comment le consommer ?

Pour profiter au mieux de ses saveurs et de ses vertus, il est important de bien préparer le Genmaicha. Faites infuser le thé (environ 1 cuillère à café) dans 200 ml d’eau à 85 °C pendant trois minutes. Vous pouvez le faire infuser une seconde fois à 90 °C pendant 30 secondes. Une troisième option est de le faire infuser dans de l’eau fraîche pendant plusieurs heures pour obtenir une saveur très douce.

Bonne alternative (ou complémentarité) au matcha, le Genmaicha est souvent servi pendant les repas. Il se marie notamment très bien à la cuisine aigre douce, ou encore aux sushis. Avec son faible taux de caféine, il peut être déguster tout au long de la journée !

Les bienfaits du genmaicha

Comme tous les thés verts, le genmaicha a des qualités nutritionnelles intéressantes. Il contient de la L-théanine et renferme de précieux antioxydants qui permettent de lutter contre les radicaux libres qui agressent nos cellules et entraînent le stress oxydatif de ces dernières, cause souvent de dérèglement et maladies. Le genmaicha nous fait également profiter des bons nutriments du riz brun, notamment ses nombreux minéraux (zinc, cuivre, manganèse, sélénium, magnésium, phosphore) ainsi que ses bonnes vitamines, comme la vitamine B1 (thiamine) et B3 (niacine). Il est également riche en fibres et facilite ainsi la digestion.

Parmi les bienfaits du genmaicha on peut citer ses vertus relaxantes et son aide à la concentration grâce à sa L-théanine. Il a de nombreux bienfaits sur les systèmes immunitaire et digestif, mais aussi sur la santé articulaire et osseuse. Il aide également à réguler les pics de glycémie et contient zéro calorie, ce qui en fait un allié de choix dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire ou perte de poids (à consommer bien sûr avec modération comme tous les thés).  

Découvrez également nos autres thés soigneusement sélectionnés pour leur goût, leur qualité et bienfaits.