LE THÉ BLANC : DÉFINITION, PRÉPARATION ET BIENFAITS

Tasse de thé blanc

Le thé blanc est un thé singulier, fin et délicat, qui tire son nom du bourgeon dont il est issu : celui-ci est recouvert d'un petit duvet de couleur argenté qui blanchit lorsqu'il est séché. Sa composition spéciale, la délicatesse de sa fabrication et sa récolte très courte font de lui un thé aux arômes subtils souvent plus onéreux que les thés traditionnels.

Le thé blanc, qu’est-ce que c’est ?

L’origine du thé blanc

Selon la légende, il y a 5000 ans en Chine, l'empereur Shen Nong attendait que son eau bouillie refroidisse lorsque des feuilles de thé tombèrent dans sa marmite et infusèrent. Il but alors le thé et le trouva délicieux et rafraîchissant.
Le thé blanc s'est beaucoup développé dans la région de Fujian en Chine dont il est la grande spécialité (on y trouve de très grands crus), mais aussi dans d'autres pays comme l'Inde, le Népal, l'Indonésie ou en Afrique, notamment au Kenya et en Tanzanie.

La fabrication traditionnelle du thé blanc

Le procédé de fabrication du thé blanc est assez subtil. Il demande moins de
manipulations que les autres thés en feuilles mais du savoir-faire

Le thé blanc est produit à partir des bourgeons encore fermés et des jeunes feuilles de théiers ayant généralement acquis cinq ans de maturité minimum.
La récolte se fait à la main et traditionnellement une fois par an, pendant les premiers jours du printemps. Les jeunes feuilles de thé et les bourgeons sont placés à l'air libre, au soleil (traditionnellement), pendant une période dont la durée varie selon la météo, d'où l'importance pour les cultivateurs de bien anticiper les conditions climatiques lors de leur cueillette. Cette période peut aller jusqu'à trois jours. Ce procédé peut se faire également dans une pièce chauffée et aérée/ventilée. On appelle cette étape le "flétrissage" : on laisse les feuilles et bourgeons se débarrasser de leur eau et ainsi flétrir naturellement. Le thé s'oxyde alors légèrement. Les bourgeons et les feuilles sont ensuite séchés grâce à un séchoir à air chaud (on appelle cette étape la dessiccation). Les feuilles ne sont ni malaxées ni roulées contrairement à la plupart des thés verts. Ce thé a ainsi un goût très léger car il est non roulé (et donc peu dense) et faiblement oxydé (environ 12 %) car peu manipulé. Pour rappel, l'oxydation désigne une réaction naturelle qui se produit au contact de l'oxygène de l'air, lorsque l'on coupe une plante, une fleur, un fruit. Tout comme l'avocat noircit lorsqu'il est ouvert, les feuilles de thé réagissent au contact de l'air. Enfin, le thé est trié à la main avant d'être conditionné.

Les saveurs du thé blanc

Le thé blanc se distingue par son arôme subtil et délicatement fleuri. Ses saveurs varient selon les conditions climatiques, les sols, régions et variétés. On retrouve généralement des arômes fins, pas trop forts, peu astringents, plutôt boisés et floraux avec des notes sucrées assez gourmandes (pomme, litchi, miel..). Les thés blancs sont des thés (presque) sans amertume souvent très rafraîchissants et désaltérants.

Les différents types de thé blanc

On distingue généralement deux variétés de thé blanc : le Bai Mu Dan (Pivoine Blanche). issu des bourgeons et des plus jeunes feuilles, et le Yin Zhen (Aiguilles d'Argent) constitué uniquement des bourgeons non éclos.
Le thé blanc peut aussi être parfumé. Sa fraîcheur et sa délicatesse se marient très bien avec des fruits, des fleurs ou des huiles essentielles. L'un des plus connus est le thé blanc au jasmin. Ce thé Aiguille d'Argent a été mis en contact avec des fleurs de jasmin lors de la floraison de ce dernier. Ce procédé a lieu la nuit, c'est-à-dire au moment où le parfum des fleurs est le plus puissant, et le contact dure sept jours. Les fleurs sont alors retirées à la main et le thé est conditionné : il garde ainsi toute la saveur et les fragrances délicates de la
fleur.

Quels sont les bienfaits du thé blanc ?

Le thé blanc est un thé riche en antioxydants (riche en polyphénols, flavanoides, acide gallique, vitamines C et E, et fluor notamment) grâce à sa faible manipulation : sa pureté et ses vertus médicinales sont conservées. Antioxydant et anti-inflammatoire, il aide à prévenir le vieillissement prématuré des cellules et les maladies cardio-vasculaires, neurodégénératives et cancers. Grâce à ses catéchines, il renforce le système immunitaire contre les virus et bactéries. Il est également recommandé en cure pour favoriser le drainage et l'élimination des déchets. En médecine traditionnelle chinoise, on l'utilise pour rééquilibrer les excès de chaleur et atténuer les effets de la ménopause. Favorisez un thé blanc bio pour profitez au maximum de ses effets bons pour la santé. Thé blanc et grossesse sont également compatibles (si vous n’avez pas de carences ou de contre indication) : le thé blanc apporte à la femme enceinte et au bébé de bons nutriments. Utilisé sous forme d’huile végétale, le thé blanc présente des bienfaits pour la peau. L’huile de thé blanc est régénérante et protège la peau contre les radicaux libres.

La consommation du thé blanc

La préparation du thé blanc

On fait généralement infuser le thé blanc dans une eau pas trop chaude afin de préserver sa qualité et ses arômes. La température de l’eau varie et peut aller de 30° à 85° C. Si le thé est trop chauffé, il risque de perdre ses propriétés antioxydantes. Vous pouvez également le faire infuser à froid pour une version thé glacé notamment lorsqu'il s'agit d'un thé aromatisé. Le temps d'infusion du thé blanc est en moyenne de 5 minutes mais peut être beaucoup plus long (jusqu'à 15 minutes) pour un goût plus prononcé. Contrairement au thé noir et au thé vert, il peut se faire infuser longtemps sans développer d'amertume. Certains thés blancs peuvent aussi se faire infuser plusieurs fois de suite.

Quand boire du thé blanc ?

Le thé blanc peut se boire tout au long de la journée. Cette boisson peut très bien accompagner la dégustation de mets (asiatiques notamment). Évitez de le boire en même temps que vos repas si vous êtes carencés en Fer cependant. Il existe un débat sur la consommation de thé blanc le soir, car celui-ci contient de la caféine en faibles quantités.

Est-ce que le thé blanc empêche de dormir ?

Le thé blanc contient à la base, comme tous les thés, de la théine. Sa concentration dépendra de plusieurs facteurs comme sa fabrication (par exemple un thé blanc torréfié sera plus faible en théine) ou la méthode d'infusion : moins l'eau sera chaude et moins la caféine se diffusera. Ainsi une infusion à froid réduira considérablement le taux de théine de votre thé.

Le thé blanc, tout comme le thé matcha, à des particularités et des propriétés qui lui sont propres. Thé vert, thé noir, oolong.. tous sont issus de la même plante (camellia sinensis) mais leur fabrication et leur manipulation les différencient pour donner au final des boissons bien distinctes.

Retrouvez tous nos produits sur notre boutique.

MATCHA CEREMONIE
34 €

FOUET EN BAMBOU
22,90 €


ECHANTILLON MATCHA CEREMONIE
6,99 €


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

x