BOISSONS ET MÉTHODES NATURELLES POUR FAIRE BAISSER LE CHOLESTÉROL

Image to render

Miser sur le thé pour faire baisser son taux de cholestérol naturellement

Non, le cholestérol n’est pas votre ennemi et non, un taux de cholestérol élevé n’est pas une fatalité. Si l’alimentation et l’activité physique restent les premiers leviers à actionner pour le réguler, certaines boissons peuvent également devenir de véritables alliées au quotidien. C’est notamment le cas du thé qui peut vous aider à maintenir un niveau de cholestérol sain et une bonne santé cardiovasculaire. Alors quels sont ces breuvages qui vous veulent du bien ? Pourquoi le thé est-il une boisson efficace pour faire baisser le cholestérol  ? Anatae vous détaille tout dans cet article !

 

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Tout d’abord, mettons les choses au clair : avoir du cholestérol est normal et même vital pour le bon fonctionnement de notre organisme. Dans le langage courant, on parle communément de « bon et de mauvais cholestérol » mais c’est en réalité un abus de langage car il n’existe qu’un seul cholestérol et deux transporteurs (LDL et HDL). On parle de mauvais cholestérol quand le cholestérol est en excès.

Le cholestérol est une molécule de la famille des phospholipides. Il est présent dans le plasma sanguin ainsi que dans toutes nos cellules. Il provient à la fois de l'alimentation et de sa synthèse endogène intestinale et hépatique. Les 2/3 du cholestérol sont fabriqués par le foie et l'intestin tandis qu’1/3 seulement provient de l'alimentation.

Le cholestérol a plusieurs fonctions essentielles :

  • Il participe à la construction des membranes cellulaires.
  • Il est précurseur des acides biliaires, de certaines hormones stéroïdiennes, et de la vitamine D.
  • Il entre dans la composition des gaines de myéline.

 

Pour acheminer le cholestérol dans le sang vers nos cellules, le foie fabrique deux lipoprotéines qui jouent le rôle de « véhicules » :

  • les protéines LDL (Low Density Lipoproteins - lipoprotéines à basse densité) : elles transportent le cholestérol vers les cellules de l'organisme.
  • les protéines HDL (High Density Lipoproteins - lipoprotéines à haute densité) : elles jouent le rôle de « taxi vide » et se chargent de collecter les molécules de cholestérol en excès et de les rapporter au foie pour recyclage ou élimination. Ces dernières sont des lipoprotéines « préventives » des risques cardiovasculaires (par formation de plaques d'athérome).

En résumé, le HDL a donc un rôle « épurateur » tandis que le LDL a un rôle de « transporteur ». Quand le cholestérol est associé aux LDL et en excès, le cholestérol va finir par s’accumuler et de se déposer sur la paroi des vaisseaux en formant des plaques d’athérome (un dépôt lipidique). À terme, le risque de maladies cardiovasculaires augmente, c’est pourquoi on parle de « mauvais cholestérol ». Mais lorsque les molécules de cholestérol sont transportées dans des HDL, elles sont prises en charge et ne sont plus nuisibles, d’où l’expression « bon cholestérol ». Un équilibre entre ces deux lipoprotéines est donc indispensable !

En cas d’hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol), il est important de se pencher sur l'alimentation et surtout d’aller examiner l’état du foie et des intestins.

 

thé infusé anatae

Pourquoi le thé est la boisson qui peut vous aider à faire baisser le cholestérol ?

La littérature scientifique reconnaît les nombreuses vertus du thé sur la santé, grâce à son incroyable richesse en composés bioactifs et antioxydants.

Parmi ses effets bénéfiques, le thé réduit le risque de pathologies cardiovasculaires (diminution du cholestérol et de la formation de la plaque d’athérome, dilatation des artères), et de diabète. Il consolide les os, retarde le déclin cognitif et prévient l’apparition de certains cancers. Enfin, le thé renforce également le système immunitaire, possède des qualités antibactériennes et anti-inflammatoires et améliore la circulation sanguine.

Les composés bioactifs du thé favorisent la santé cardiovasculaire

Le thé est une solution naturelle pour maintenir sa santé cardiovasculaire et réguler son taux de cholestérol. En effet, quel que soit le type thé, il a été scientifiquement prouvé que la plante Camellia sinensis (le théier) réduisait le taux de cholestérol LDL, les triglycérides et le cholestérol total tout en augmentant le cholestérol HDL grâce à ses puissants constituants bioactifs (dont l’​​EGCG, les théaflavines, les théarubigines).

Les antioxydants du thé réduisent les facteurs de risque d'hypercholestérolémie

Le fort pouvoir antioxydant du thé tient à sa haute teneur en polyphénols, dont les principaux sont les catéchines. Ces dernières permettent de maintenir une pression artérielle normale, inhibent la synthèse et l’absorption du cholestérol et aident à prévenir la formation de caillots sanguins.

L’Epigallocatéchine Gallate (EGCG) agit comme un protecteur de la fonction cardiaque

Les effets protecteurs du thé sont surtout dus à la richesse et la diversité de ses antioxydants. En effet, le thé est concentré en flavonoïdes, dont des catéchines et plus particulièrement de l’Epigallocatéchine Gallate (EGCG) qui possède une action antioxydante très puissante et donc bénéfique pour la santé à tout point de vue.

Les catéchines sont notamment réputées pour leur rôle cardioprotecteur. Elles protègent contre l'apparition des maladies cardiovasculaires et facilitent la circulation sanguine. Il a été démontré que les catéchines du thé pouvaient réduire le taux de cholestérol sanguin, prévenir le dépôt et l'accumulation de cholestérol dans divers tissus et organes chez des rats souffrant d'hypercholestérolémie.

Dans le thé vert, les catéchines représentent 80 à 90 % des flavonoïdes totaux, l'EGCG étant la catéchine la plus abondante. Sur le banc des thés les plus riches en EGCG, on retrouve donc les thés verts Japonais avec une mention spéciale pour l’indétrônable thé matcha !

 

Quels thés sont les plus efficaces pour réduire le taux de cholestérol ?

Quel que soit le thé que vous choisissez, vous ne faites pas de faux pas puisque tous les thés contiennent des antioxydants et vous aident à réguler naturellement votre taux de cholestérol. Toutefois, suivant le type de thé, le processus d’oxydation du thé a un impact. En effet, le degré d'oxydation dépend selon les thés, et on sait qu'il provoque une conversion des catéchines en théaflavines et théarubigines, d’autres types d’antioxydants moins puissants.

Thé noir

Les feuilles du thé noir sont totalement oxydées, ce qui leur donne cet aspect sombre en tasse. Leur goût est souvent plus marqué, malté, boisé voire tannique. Le thé noir possède de nombreux bienfaits. Riche en antioxydants, il est bénéfique pour le système cardiovasculaire et améliore la circulation sanguine. C’est un thé riche en théine.

Au cours de la formation du thé noir, les catéchines sont oxydées par voie enzymatique pour former d’autres types de polyphénols, à savoir les théaflavines et les théarubigines. Les théaflavines ont une action directe au niveau de l’intestin en réduisant l'absorption du cholestérol.

Thé vert

Le thé vert est le plus souvent issu de jeunes pousses d’un vert éclatant. Les feuilles sont flétries puis immédiatement dessiquées afin qu’elles gardent leur couleur verte. Il n’y a donc quasiment pas d’oxydation des feuilles. C'est le cas de notre thé shincha ou encore de notre thé genmaicha, par exemple.

Sa haute teneur en polyphénols, notamment l'EGCG, lui confèrent une action antioxydante très puissante. Selon plusieurs études, une consommation journalière (à raison de 3 à 4 tasses par jour) pourrait exercer un effet protecteur vis-à-vis des pathologies cardiovasculaires, du diabète, de l’ostéoporose, du déclin cognitif, des cancers, etc.

Thé blanc

Les thés blancs proviennent de récoltes de bourgeons. Les feuilles n’ont subi aucune transformation par oxydation. Les bourgeons sont d’abord récoltés puis flétris et séchés simplement, la plupart du temps au soleil.

Le thé blanc possède une capacité antioxydante légèrement supérieure à celle du thé vert, grâce à son abondance en polyphénols. Ses vertus protectrices pour la santé sont donc similaires.

Thé Oolong

Le thé Oolong, aussi appelé thé « bleu-vert », se situe entre la famille des thés verts et thés noirs. Il s’agit d’un thé semi-oxydé dont l’oxydation varie de 10 à 70 % et qui est obtenu à l’issue d’un processus complexe. Il se démarque des autres thés par la richesse et complexité de sa palette aromatique.

Les thés semi-oxydés ont la particularité de contenir un mélange de catéchines et d’autres polyphénols comme les théaflavines et les théarubigines. Ils sont particulièrement indiqués en cas d’hypercholestérolémie. En effet, la consommation de thé Oolong augmente le métabolisme et l'oxydation des graisses, ce qui en fait un partenaire idéal pour réguler le taux de graisse corporelle. Le thé Oolong peut aussi inhiber le cholestérol LDL oxydé, qui est un facteur de risque d'athérosclérose et de maladie cardiaque.

Thés sombres

Les thés sombres sont historiquement une spécialité du Yunnan (Chine). Les Pu-Erh sont les plus célèbres des thés sombres. Les feuilles sont totalement oxydées et fermentées pendant plusieurs années, ce qui leur confère des vertus pharmaceutiques intéressantes.

Les thés sombres sont des thés « bien-être » par excellence et font partie intégrante de la pharmacopée chinoise depuis des siècles. Ils sont réputés pour leurs nombreuses vertus : purification et désintoxication l'organisme, renforcement du système immunitaire, réduction du taux de cholestérol, aide à la dissolution des graisses, à la digestion et à la circulation du sang. C’est le thé idéal après un repas trop copieux ou arrosé !

 

thé matcha cholestérol

 

Quels sont les bons réflexes à adopter pour entretenir sa santé cardiovasculaire ?

Abaisser son taux de cholestérol passe nécessairement par une réforme de l’hygiène de vie. Voici quelques conseils diététiques et habitudes importantes à mettre en place au quotidien pour réguler son taux de cholestérol :

  • une alimentation saine et équilibrée, riche en fibres, en antioxydants et en acides gras polyinsaturés (priorité aux oméga-3 !) mais sans pauvre en alcool, graisses saturées (aliments frits, laits animaux et fromages, charcuteries, viandes, etc.) et sucres raffinés.
    - Prenez donc l'habitude de chercher des alternatives saines : du lait allégé ou du lait de soja non sucré par exemple pour remplacer un produit laitier dans une recette (évitez ainsi le lait entier ou la crème). Notez également que c'est encore mieux si ces alternatives sont riches en protéines, car cela contribue à abaisser les niveaux de LDL cholestérol.
    - Limitez le sel et pour avoir un contrôle sur ce dernier, rien de tel que de manger des plats cuisinés à la maison et pas acheté tout prêts.
    - N'hésitez pas à manger beaucoup de légumes. 4 à 5 portions par jour, qu'ils soient crus ou cuits. Consommez quelques fruits par jour (2 ou 3 par exemple)
    - Certains aliments comme le psyllium, le 
    macérat de bourgeons d'olivier ou encore le jus de grenade, connus pour leurs bienfaits concernant le cholestérol, peuvent également être de bonnes aides
  • une activité physique régulière et de l’oxygénation en nature ;
  • une hydratation optimale ;
  • un sommeil récupérateur et une bonne gestion du stress ;
  • une consommation quotidienne de boissons « anti-cholestérol » comme le thé ou d’autres infusions sans théine et très riches en antioxydants (hibiscus, rooïbos).

En parallèle, la phytothérapie peut s’avérer d’une aide précieuse. Le macérat de jeunes feuilles d’olivier (Olea europea L.) est traditionnellement connu pour son action remarquable sur le système circulatoire. L’extrait d’olivier fait baisser les lipides totaux, le cholestérol, équilibre les phospholipides et fluidifie le sang épaissi.

La santé est une « course de fond » qui se joue sur la durée et dans la régularité. Les habitudes constituent le socle de votre hygiène de vie. Un problème de cholestérol est réversible si vous prenez soin de vous-même, de votre foie et que vous adoptez les bons réflexes au niveau alimentaire. Et gardez en tête que le thé fait partie de vos alliés !

 

Sources :

ScienceDirect : Chemistry and health beneficial effects of oolong tea and theasinensins. Décembre 2015.

Role of herbal tea (Camellia sinensis L. Kuntze, Zingiber officinale Roscoe and Morinda citrifolia L.) in lowering cholesterol level: A review and bibliometric analysis. Septembre 2023.

National Library Of Medecine. Green Tea Catechins and Cardiovascular Health: An Update. Septembre 2022

Institut de Cardiologie de l’Université d’Ottawa. L’hypercholestérolémie et hypertriglycéridémie.

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE

matcha cérémonie 80 g matcha ceremonie bio

MATCHA CÉRÉMONIE

Aucune amertume
30g
80g
À partir de 34.00 €
Ajouter au panier
thé matcha premium bio matcha premium

MATCHA PREMIUM

Amertume très discrète
30g
80g
À partir de 28.00 €
Ajouter au panier
chasen pour fouetter thé matcha fouet en bambou

FOUET POUR THÉ MATCHA EN BAMBOU - CHASEN

22.90€
thé matcha culinaire thé matcha classique

MATCHA CLASSIQUE

Amertume moyenne
30g
80g
À partir de 22.90 €
Ajouter au panier
matcha cérémonie 80 g matcha ceremonie bio

MATCHA CÉRÉMONIE

Aucune amertume
30g
80g
À partir de 34.00 €
Ajouter au panier
thé matcha premium bio matcha premium

MATCHA PREMIUM

Amertume très discrète
30g
80g
À partir de 28.00 €
Ajouter au panier
chasen pour fouetter thé matcha fouet en bambou

FOUET POUR THÉ MATCHA EN BAMBOU - CHASEN

22.90€
thé matcha culinaire thé matcha classique

MATCHA CLASSIQUE

Amertume moyenne
30g
80g
À partir de 22.90 €
Ajouter au panier