LE ROOIBOS, QU'EST-CE-CE QUE C'EST ?

 rooibos

Surnommé « thé rouge », le Rooibos, considéré comme boisson nationale de l’Afrique du Sud, gagne en popularité en Occident, grâce à ses arômes gourmands et son intérêt pour la santé : riche en antioxydants, pauvre en tanins (qui sont à l’origine du goût astringent que l’on retrouve souvent dans le thé) et sans caféine. L’infusion de Rooibos se boit du matin au soir, seule ou en accompagnement d’un repas ou un goûter, comme une tisane. 

Le Rooibos, qu’est ce que c’est ?

L’origine du Rooibos

Le Rooibos est originaire d’Afrique du Sud. Sa consommation remonte à plusieurs siècles, plus de 300 ans. Les populations indigènes des montagnes du nord du Cap avaient l’habitude de cueillir les parties aériennes du Rooibos sauvage et de les faire fermenter afin d’obtenir une infusion sucrée et fruitée de couleur rougeâtre.

Mais il faut attendre les années 1930 pour qu’il soit cultivé à des fins commerciales. Considéré comme sa boisson nationale, l’Afrique du Sud en produit plusieurs milliers de tonnes par an, dont la moitié pour l’exportation, en particulier vers l’Europe (Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, France, Italie, Pologne), l’Asie (Japon, Chine, Malaisie, Corée du Sud) et l’Amérique du Nord.

Un thé rouge ?

Surnommé parfois « thé rouge » par abus de langage, le Rooibos n’est pas un thé mais une infusion. S’il se fait infuser, comme une tisane, il n'est pas issu du « Camellia sinensis » mais de l’« Aspalathus linearis », un arbuste de la famille des Fabacées, aussi appelé « buisson rouge ». Cet arbuste pousse en majorité en Afrique du Sud dans les montagnes de Cederberg, dans les fameuses « fynbos » (des formations végétales naturelles typiques du sud de l'Afrique du Sud). Les conditions climatiques (climat chaud et sec) et la nature du sol (pauvre et acide) de la région sont idéales pour son développement. Il se distingue par sa tige qui se ramifie en de nombreuses fines branches recouvertes de feuilles vert clair en forme de longues aiguilles. De petites fleurs jaunes éclosent au printemps et produisent de petits fruits contenant une graine unique.

Il existe des variétés de Rooibos différentes :

- le Rooibos rouge, qui est le plus connu. Il se caractérise par une oxydation qui modifie ses arômes et sa couleur. Ses notes de miel et vanille peuvent rappeler les arômes du thé noir. 

- le Rooibos vert. Celui-ci n’a pas subi d’oxydation. Il est simplement mis à sécher, ce qui lui donne des notes plus végétales et fruitées, rappelant parfois le foin frais, tout en conservant les tonalités vanillées caractéristiques de la version classique.

Sa production

La récolte a lieu pendant la saison estivale, soit les trois premiers mois de l’année en Afrique du sud. Le processus de fabrication se déroule en trois étapes :

- le découpage : on coupe les plants au moyen d’une faucille et on hache et broie les feuilles et les tiges. Celles-ci sont alors humidifiées et disposées en petits tas à l’extérieur.

- l’oxydation (pour la variété de rooibos rouge uniquement) : ce phénomène a lieu durant la nuit et dure entre 13 à 18 heures. Le Rooibos change alors de couleur et passe du vert au rouge.

- le séchage : les feuilles sont étalées au sol et séchées au soleil afin de retirer leur humidité (environ 11% d’humidité au final). Les feuilles sont par la suite passées au tamis afin de retirer la terre et les morceaux de tige. Elles sont ensuite étuvées à la vapeur avant d’être conditionnées en vrac et/ou emballées.

La consommation de Rooibos

Son goût 

Son goût doux et moelleux en fait une boisson très réconfortante. S’il est de qualité, il n’aura pas de goût astringent et sera parfait pour accompagner vos pauses gourmandes !

Le Rooibos rouge se caractérise par ses notes de miel et de vanille, mais aussi de noisette et châtaigne, qui se marient à merveille avec des arômes gourmands biscuités comme l’amande, le caramel, la vanille et les épices.

La variété verte, quant à elle, plus végétale, se marie très bien avec des notes de fruits frais ou d’agrumes (par exemple citron-gingembre).

Comment le déguster ?

Traditionnellement, on le consomme sous sa forme oxydée (rouge) mais il est aujourd’hui de plus en plus consommé dans sa version nature, simplement séché (vert).
Cette boisson se déguste chaude ou froide, avec de l’eau, pour remplacer le thé, ou en version latte. On trouve également des préparations à base de lait concentré et de sucre (une recette typique en Afrique du Sud).

Vous pouvez le trouver en épicerie en vrac ou en sachet, dans des préparations déjà toutes prêtes, ou réaliser vous-même votre préparation maison en ajoutant les épices et ingrédients de votre choix.

Les bienfaits du Rooibos 

Une boisson aux nombreuses vertus

Antioxydantes

Le Rooibos est riche en antioxydants, en particulier en flavonoïdes comme l’aspalathine et la nothofagine ou encore la quercétine et la lutéoline. Ces polyphénols aux effets antioxydants et anti-inflammatoires permettent de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de cancers et de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau et de l’organisme. 

Une plante bénéfique pour la digestion et les allergies

Bien que les études à ce sujet restent limitées, c’est notamment Annetjie Theron, une Sud-Africaine, qui mentionne les bienfaits de cette infusion. En 1968, elle aurait découvert les vertus de la plante pour soulager les coliques de son bébé. Tout comme le thé matcha, elle serait bénéfique pour la digestion et lutterait contre les troubles gastro-intestinaux, contre la colique et la diarrhée.

Annetjie Theron publie par la suite (en 1970) un ouvrage sur ses effets bénéfiques pour traiter les allergies cutanées : Allergies : « An Amazing Discovery ». L’infusion soulagerait l’eczéma, les allergies cutanées et l’érythème fessier. Il peut d'ailleurs être utilisé en usage externe, à l’aide d’une gaze ou d’une compresse pour soulager les irritations cutanées. La consommation régulière de Rooibos favorise également une belle peau du fait de sa teneur intéressante en nutriments et minéraux comme le zinc qui favorise la cicatrisation de la peau et lutte contre les inflammations.

Le Rooibos favorise un bon sommeil

Étant très faible en tanins et sans théine, il peut parfaitement être bu le soir sans perturber le sommeil. Il peut être associé à d’autres plantes comme l’aubépine ou le houblon en tisane pour favoriser un sommeil réparateur.

Le Rooibos fait-il maigrir ?

S’il ne présente pas de vertu minceur considérable, on peut dire que cette infusion favorise l’élimination des toxines (petit "effet detox") et permet de rester hydraté !

Y a-t-il des contre-indications ?

Aucune étude ne stipule de contre-indications, notamment concernant les enfants ou les femmes enceintes ou allaitantes (le Rooïbos ne contenant pas de théine et peu de tanins). Bien sûr, il ne s’agit pas non plus de faire des excès ! ;)


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés